Envoyer [A A]

Les entreprises privées prêtes à jouer un rôle plus important dans la promotion de « La Ceinture et la Route »

French.china.org.cn | Mis à jour le 21. 03. 2019 | Mots clés : Ceinture, entreprises privées


Les entreprises privées cherchent à jouer un rôle plus important dans la promotion de l'initiative de « La Ceinture et la Route » afin de générer d'avantages de bénéfices sur les marchés étrangers et nationaux, ont indiqué des experts du secteur.


Nan Cunhui, président du groupe Chint, leader de l'équipement électrique industriel et des nouvelles énergies en Chine, a déclaré que « La Ceinture et la Route » offrait « d'énormes » opportunités sur les marchés étrangers.


« Plus de 10 000 entreprises chinoises font actuellement des affaires en Afrique. Parmi elles, 90% sont des entreprises privées », a indiqué M. Nan.


Ces entreprises privées apportent aux pays africains un soutien important en infrastructures, notamment avec des routes, des lignes ferroviaires, des aéroports et des ports. De tels efforts joueront un rôle crucial dans l'amélioration de l'emploi, des recettes fiscales ainsi que des conditions de vie au niveau local, a-t-il affirmé.


En tant que fournisseur privé de produits à haute et basse tension, Chint a proposé ses produits et services à 80% des marchés de « La Ceinture et la Route », dont le Pakistan, la Thaïlande, l’Egypte, la Malaisie et la Russie.


M. Nan a ajouté que les pays et les régions impliqués dans « La Ceinture et la Route » constituaient la cible d’expansion de la société cette année.


« Tandis que nous renforçons notre présence sur les marchés de “La Ceinture et la Route”, la localisation ainsi que les fusions et acquisitions continueront d'être nos principales stratégies », a-t-il fait savoir.


« La plupart de notre personnel dans ces pays est constitué de locaux et il existe en effet de nombreuses bonnes sociétés à l'étranger. Nous pouvons tirer parti de ces stratégies pour mieux nous localiser dans les pays et régions de “La Ceinture et la Route” ».


A ce jour, cette société basée à Wenzhou, dans la province du Zhejiang, a établi des bases de fabrication, des centres de recherche et de développement et des centres de logistique dans près de 140 pays et régions. Elle a également construit plus de 100 centrales photovoltaïques à l'étranger.


Durant les cinq années qui ont suivi la proposition de « La Ceinture et la Route », la Chine a réalisé d’importants progrès avec les pays et les régions associés à l’initiative.


Selon la Commission nationale du développement et de la réforme, qui est le principal organisme de réglementation économique du pays, le volume total des échanges commerciaux entre la Chine et les pays et régions associés à « La Ceinture et la Route » a dépassé les 6000 milliards de dollars. La Chine a déjà signé 171 documents de coopération avec 29 organisations internationales et 123 pays.


Au cours de ce processus, les entreprises privées chinoises apportent également des compétences avancées et une expertise en gestion aux économies de « La Ceinture et la Route ».


China Communication Technology Co Ltd (CCT), un fournisseur privé de services par satellite, offre des services privés par satellite aux Philippines depuis l’an dernier, après son acquisition de G Telecoms Inc, le troisième plus grand opérateur de télécommunications sur le marché local.


« Dans le passé, nous ne pouvions coopérer avec des opérateurs de télécommunication locaux dans des pays étrangers que par le biais de la vente d'équipements. Mais avec “La Ceinture et la Route”, nous faisons passer notre profil de “vendeur” à “opérateur” sur les marchés étrangers », a déclaré Wu Guangsheng, président de la CCT.


Selon M. Wu, près de 75% de la population totale des Philippines (100 millions de personnes), est âgée de 25 ans ou moins, ce qui entraîne une demande énorme de services de communication.


Sa société, basée à Shenzhen, propose actuellement des services et des produits en Europe, au Moyen-Orient et dans neuf autres pays et régions participant à « La Ceinture et la Route ». Elle a également obtenu un certain nombre de commandes de la part des départements de l'aviation civile et de la sécurité publique aux Philippines, en Indonésie et en Malaisie.


« Il est à noter que nos incursions à l'étranger profitent également aux entreprises chinoises », a-t-il affirmé. « Avec de plus en plus d'entreprises chinoises exploitant les opportunités dans les régions de “La Ceinture et la Route”, il existe un besoin énorme de services de communication permettant de maintenir le contact avec les bureaux à domicile, et c’est ici que nous intervenons », a fait savoir M. Wu.


Par exemple, dans le port de Gwadar, au Pakistan, une communication stable pourrait être difficile à établir en raison des faibles infrastructures présentes. Le problème pourrait être résolu si la région disposait d'un réseau de communication par satellite bien établi.


Shi Guilu, vice-président de la Fédération pan-chinoise de l'industrie et du commerce, a souligné qu'avec la promotion de « La Ceinture et la Route » à une plus grande échelle et à un niveau supérieur, les entreprises privées jouent un rôle de plus en plus « irremplaçable ».


« Les grandes entreprises publiques sont plus aptes à diriger de grands projets tandis que les entreprises privées sont plus flexibles », a souligné M. Shi.


Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source:french.china.org.cn