Tarifs américains : gare à l'effet boomerang (COMMENTAIRE)

Par :  |  Mots clés : Chine-USA-commerce
French.china.org.cn | Mis à jour le 14-03-2018

L'administration américaine a récemment adopté de nouvelles démarches protectionnistes, en signant des décrets controversés imposant des tarifs de 25% sur l'acier importé et de10% sur l'aluminium.

Depuis le début de l'année 2018, les Etats-Unis ont imposé des tarifs sur les panneaux solaires et une série d'autres produits. Le pays a également cherché à réduire le déficit commercial avec la Chine d'un milliard de dollars cette année.

Le commerce inclut les marchandises et les services. Pourtant, le commerce des services n'est pas pleinement reflété dans les statistiques américaines. Les chiffres du déficit commercial avancés par les Etats-Unis sont surestimés d'environ 20% en raison de cette différence du calcul.

Le déséquilibre commercial est également imputé aux contrôles américains visant la Chine dans le domaine des hautes technologies. Le déficit commercial entre les Etats-Unis et la Chine pourrait être réduit de 35% si de tels contrôles étaient assouplis, a indiqué le ministre chinois du Commerce, Zhong Shan, citant un rapport d'un institut de recherche américain. Pour résoudre ce problème, les Etats-Unis doivent donc déployer des efforts réels afin d'atténuer les contrôles sur les hautes technologies.

Un autre point doit être gardé à l'esprit : même si l'excédent commercial se trouve du côté chinois, ce sont les Etats-Unis qui en bénéficient le plus largement.

Plus de la moitié de l'excédent commercial chinois provient de sociétés à capitaux étrangers et du secteur de la transformation qui laissent peu de marges de profit à la Chine, alors que la part du lion des bénéfices liés à la conception, à la livraison des composants et au marketing revient aux Etats-Unis.

Compte tenu de ces considérations, il existe un équilibre commercial général entre les deux pays.

Contrairement au protectionnisme commercial auquel se livrent les Etats-Unis, la Chine déploie des efforts croissants en matière d'ouverture, notamment en ouvrant complètement son secteur manufacturier général aux investisseurs étrangers et en assouplissant les réglementations dans de nombreux domaines, dont les voitures vertes.

Une guerre commerciale entre les deux pays serait un désastre qui affecterait profondément les Etats-Unis.

Selon un rapport de l'Institut Peterson pour l'économie internationale, basé à Washington, une guerre commerciale mettrait des millions d'Américains au chômage.

En outre, restreindre les importations de produits risque de peser sur les entreprises et le peuple américains. On sait d'ores et déjà qui serait le plus grand perdant.

Une guerre commerciale n'est jamais la solution dans un contexte de mondialisation, car elle porterait atteinte tant à son initiateur qu'au pays visé. Dans le cas d'une guerre commerciale, les pays tels que la Chine adopteraient des réponses justifiées et nécessaires. Espérons que les Etats-Unis seront suffisamment sages pour trouver une solution appropriée.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua
Retournez en haut de la page