Les SOE soutiennent Xiongan

Par : Vivienne |  Mots clés : SOE,Xiongan
French.china.org.cn | Mis à jour le 10-04-2017

Une trentaine d'entreprises dépendant du gouvernement central (SOE pour state-owned enterprise) ont indiqué récemment leur détermination à soutenir le développement de la future zone économique spéciale de Xiongan, dans la province septentrionale du Hebei. Celle-ci pourrait ainsi bénéficier de la participation de ces entreprises dans la construction des infrastructures et l'implantation industrielle.

La Nouvelle zone de Xiongan, dont la mise en place fut annoncée le 1er avril, est située à environ 100 km au sud-est de Beijing et s'étend sur trois xian : Xiongxian, Rongcheng et Anxin. Elle se situe au cœur d'un triangle formé par Beijing, Tianjin et Shijiazhuang, la capitale du Hebei.

Pour le moment, une trentaine de SOE centrales - dont les groupes China Railway Construction, Shenhua, Sinopec, China Shipbuilding Industry et China Unicom - ont fait part de leur intention de soutenir le plan du gouvernement central à Xiongan.

Mercredi dernier, le PDG du groupe Sinopec, Wang Yupu, a déclaré lors d'une assemblée, que son entreprise souhaitait aider la nouvelle zone à se développer de façon écologique et avec de faibles émissions de carbone, en améliorant l'exploration et le développement de l'énergie géothermale.

Sinopec a commencé à explorer l'énergie géothermale à Xiongxian en 2009 et sa capacité de chauffage dans ce xian a atteint les 4,5 millions de mètres carrés en 2016. L'entreprise indique avoir créé un « modèle Xiongxian » et que cette technologie et cette expérience pourraient être appliquées à la nouvelle zone.

Vendredi, China Eastern Airlines indiquait qu'elle soutiendrait la construction d'un pôle de transport aérien et d'un parc logistique dans la nouvelle zone économique, et qu'elle fournirait des services pour la production manufacturière avancée et les industries de haute technologie.

China Eastern Airlines a annoncé qu'elle souhaitait être une « pionnière » parmi les SOE centrales qui soutiennent Xiongan.

Pour Wang Danqing, de l'entreprise de conseils ACG, certaines SOE centrales pourraient aider à la croissance de Xiongan, notamment en transférant leur siège dans la nouvelle zone économique, en prenant part à la construction des infrastructures et en offrant un soutien industriel.

Pour aider la nouvelle zone économique à déployer des industries, les SOE centrales devront mettre pleinement en œuvre leur activité principale, ajoute Dong Dengxin, le directeur de l'Institut de finance et des valeurs mobilières de l'Université des sciences et technologies de Wuhan.

« Les SOE centrales dans les secteurs des infrastructures et des transports seront les premières à intégrer Xiongan », indique-t-il, soulignant la nécessité que les SOE centrales dans la production manufacturière, ainsi que les industries lourdes et chimiques, suivent.

Ces entreprises pourraient également transférer leurs centres de recherche et développement, ainsi que des marchés, pour explorer plus en profondeur les secteurs écologiques et de haute technologie.

Un soutien sans faille

Selon les spécialistes, les SOE centrales sont une force importante et joueront un rôle moteur dans la construction de la Nouvelle zone de Xiongan, en apportant des ressources en capitaux, en talents et en technologie.

« Avec la progression étape par étape de la planification de la construction de Xiongan, le calendrier sur l'arrivée des SOE centrales et la façon dont celles-ci pourront postuler sera progressivement dévoilé », explique Dong Dengxin.

En dehors des SOE centrales, d'autres institutions financières, entreprises transnationales et entreprises cotées en bourse se joindront également à la tendance dans ce processus qui, selon les experts, pourrait prendre plusieurs années.

Cependant, l'intégration à cette zone sera soumise à certaines réglementations. Le gouvernement chinois n'acceptera pas les entreprises au hasard et les entreprises cotées en bourse n'auront pas le droit d'utiliser cette nouvelle zone économique pour manipuler des capitaux.

Liu Shiyu, le directeur de la Commission de Régulation des Marchés Financiers en Chine (CSRC), a déclaré samedi dernier, que les entreprises cotées devaient assumer leurs responsabilités pour les stratégies de la Chine : « Les entreprises cotées doivent suivre et soutenir la stratégie de développement de la Chine, plutôt que de créer des problèmes dans notre pays. »

La Nouvelle zone de Xiongan constitue une « stratégie cruciale pour le prochain millénaire » et les gouvernements central et locaux joindront leurs efforts pour mettre strictement en œuvre le plan de développement, note Wang Yupu.

D'après Dong Dengxin, les SOE centrales attendent le signal du gouvernement pour s'établir à Xiongan : « La construction des infrastructures pourrait débuter au deuxième semestre de cette année, lorsque certaines entreprises pourront être impliquées. »

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Les dernières réactions            Nombre total de réactions: 0
Sans commentaire.
Voir les commentaires
Votre commentaire
Pseudonyme   Anonyme
Retournez en haut de la page